CONSERVATRICES

CATHERINE BEAUDETTE

La Biennale Bonavista est une réalisation de 2 Rooms Contemporary Art Projects, qui a vu le jour dans un saloir de pêche, une maison vieille de 136 ans dans le village de Duntara, sur la côte est de Terre-Neuve. Certaines de ces maisons traditionnelles sont restées à l’abandon depuis l’effondrement de la pêche dans les années 1990, beaucoup d’autres ont disparu. Toutes restent des témoins bien vivants de la vie d’autrefois. Animée par le désir de restaurer une vieille maison et de revitaliser un milieu de vie, 2 Rooms a ouvert ses portes en 2012. Avec sa galerie d’art, son musée et sa résidence pour artistes, 2 Rooms est une plateforme d’art contemporain et de projets d’installations, une vitrine de culture matérielle. Sa programmation, qui comprend la Biennale, met en lumière la convergence des réalités naturelles et culturelles des ports de pêche de Terre-Neuve. Campée dans la péninsule de Bonavista, la Biennale témoigne du regain de lieux décentrés comme milieux où il fait bon vivre, s’épanouir et créer. Elle réunit des gens d’horizons divers dans un univers propice à l’émergence de nouvelles façons de voir et de penser notre monde.

Artiste, conservatrice, éducatrice et organisatrice communautaire, Catherine participe depuis longtemps à des initiatives qui intègrent l’art à la sphère publique. Son champ d’action va de l’organisation d’expositions d’art indépendantes dans des espaces alternatifs à la création de la Loop Gallery, à Toronto. Elle est professeure agrégée à l‘Ontario College of Art and Design University et directrice-fondatrice de 2 Rooms Contemporary Art Projects, une galerie d’art contemporain sans but lucratif, un musée historique d’artefacts et une résidence d’artistes internationale à Duntara (TN). Elle vit à Duntara et à Toronto.

PATRICIA GRATTAN

La Biennale Bonavista repose sur le pouvoir de l’art qui élargit notre regard, met en lumière la complexité de notre société, reflète nos expériences, nous intrigue et nous enchante. Art et conjectures célèbre ce pouvoir à travers les œuvres d’artistes canadiens contemporains à l’occasion de ce jalon qu’est le 150e de notre histoire. Vingt-cinq artistes terre-neuviens, canadiens et autochtones abordent les grandes questions actuelles comme les changements climatiques ou expriment leur vision artistique dans une palette multimédiatique. La plupart d’entre eux expriment à leur façon la richesse géographique, historique et culturelle de la péninsule de Bonavista. Diverses œuvres ont été jumelées à des sites insolites entre lesquels nous avons tissé un fil conducteur pour guider les visiteurs dans leur périple et, peut-être, les amener sur d’autres chemins au hasard de leurs rencontres.

 Pendant plus de 20 ans, elle a été directrice et conservatrice en chef de la Memorial University Art Gallery. Aujourd’hui conservatrice indépendante, écrivaine et consultante en art visuel à St-John’s (TN), elle collabore avec des entités comme le Ten Days on the Island Festival en Tasmanie, la Queen’s University à Belfast, la Collection McMichael d’art canadien et la Ville de St. John’s. Patricia est l’une des cinq conservateurs auteurs d’un livre sur l’art paysagiste autochtone et non autochtone canadien, publié en automne 2017 par Vision 1, à Vancouver. Elle a reçu la Médaille RCA de l’Académie royale des arts du Canada pour sa contribution aux arts visuels au Canada. Elle a aussi été intronisée au Arts Council Hall of Honour de Terre-Neuve-et-Labrador. Ces deux distinctions ont été décernées en 2012.