D’abord une école, cet édifice a été construit par les hommes de Duntara avec du bois qu’ils avaient eux-mêmes coupé. Les élèves devaient apporter des bûches tous les jours pour alimenter les poêles de l’école. L’école est devenue un centre paroissial catholique. C’était là que se tenaient aussi les fêtes champêtres de la paroisse et les séances de vaccination de la Croix-Rouge. En 2010, le centre a servi de refuge pour les citoyens touchés par l’ouragan Igor. Il est toujours en activité.